Fauconnerie ou le dressage d’oiseaux de proie

Fauconnerie-193-S.Caceres-J-N.-Jasmin-1024x540

La fauconnerie est l’activité traditionnelle qui consiste à dresser un oiseau de proie pour attraper le gibier de son environnement naturel. Cet art est transmis de génération en génération de multiples manières parmi lesquelles l’apprentissage, l’éducation au sein de la famille et plus formellement dans des clubs et écoles. Une forte implication personnelle est nécessaire pour élever, dresser et faire voler des rapaces.

 

La fauconnerie est probablement née en orient 2000 ans avant JC, l’usage d’aigles et de faucons se révélant plus efficace pour la chasse que les armes primitives de cette époque. Elle a traversé les siècles, tantôt symbole de pouvoir, tantôt méprisée car assimilée au système féodal. De nos jours, la fauconnerie s’est diversifié et regroupe l’art de la chasse (traditionnelle), l’effarouchement (faire fuir des nuisibles à l’aide d’un prédateur naturel), l’élevage (reproduction et plan de conservation) et les voleries (spectacle et animation pédagogique).

 

Bien que la fauconnerie soit aujourd’hui accessible à toutes les classes sociales, les techniques d’affaitage (dressage) et le matériel utilisé restent fidèles aux codes établis dès le 13ème siècle, ce qui lui a permis d’être classé le 16 novembre 2010 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.