Démonstration de vol

Ces représentations de vol libre sont des instants privilégiés entre les fauconniers, les rapaces et le public, un moment plein d’émotion que l’on n’est pas près d’oublier !
Sous l’autorité du maitre fauconnier, les rapaces virevolteront aux rythmes de leurs appels.
L’objectif étant de montrer au public différentes techniques de vol, plusieurs oiseaux seront amenés à voler selon leurs propres caractéristiques morphologiques.
Les démonstrations de haut vol émerveilleront par la rapidité du faucon et le bas vol par l’agilité de la buse.

La buse de Harris ainsi que la buse à queue rousse effectueront ce vol de poing à poing. Leurs ailes larges et puissantes leur permettent ce vol actif en rase-motte qu’elles pratiquent dans la nature pendant la chasse. Une fois le périmètre délimité, deux fauconniers s’installent à une trentaine de mètre de distance et stimulent les oiseaux à voler de l’un à l’autre, leur offrant une récompense à chaque atterrissage. Les visiteurs, installés à faible distance, peuvent ainsi découvrir ce vol puissant et majestueux rarement observable dans la nature.

Il s’agit de reproduire le vol du faucon lorsque celui-ci repère une proie à plusieurs centaine de mètres d’altitude et qu’il fond dessus à grande vitesse pour la percuter et ainsi la blesser. Cette simulation de chasse s’effectue avec un leurre, pièce de cuir lestée en forme d’oiseau, que le fauconnier fait tourner habilement autour de lui. Le faucon gerfaut ou pèlerin déjà en vol repère cet appât et commence son piqué vers le fauconnier qui esquivera adroitement l’oiseau l’obligeant à remonter dans les airs pour réitérer son opération. Chaque tentative effectuée par l’oiseau s’appelle une passe et l’objectif est d’en pratiquer une quinzaine lors d’un vol qui sera l’occasion pour le public de découvrir la rapidité, la grande dextérité et la résistance physique des faucons lors de leurs chasses.

Cette animation effectuée par des oiseaux tels que les buses vise à démontrer l’obstination et la rapidité de ces rapaces lorsqu’ils atteignent une proie au sol. Pour cette simulation de chasse le fauconnier utilise un leurre se déplaçant au sol à grande vitesse sur lequel est placée de la nourriture qui sera la récompense de l’oiseau. Un fauconnier situé à une cinquantaine de mètre retient son oiseau puis le  laisse partir du poing une fois que celui-ci a repéré la proie qui se déplace. L’oiseau s’élance à la poursuite de ce leurre. C’est une action très brève et très impressionnante pour ceux qui ont la chance d’y assister et c’est une reproduction fidèle d’une scène difficilement en milieu naturel. On utilise la buse de Harris ou la buse à queue rousse, oiseaux aux ailes courtes et arrondies leur permettant de prendre  toute leur vitesse sur quelques mètres et dont la queue importante, faisant office de gouvernail, autorise de brusques changements de direction.

Chaque fauconnier se déplacera sur le site avec différents oiseaux de proie sur son poing. A cette occasion, il ira à la rencontre des visiteurs ce qui leur permettra d’observer de près ces magnifiques prédateurs ancestraux et d’obtenir tous les renseignements concernant les rapaces et la fauconnerie. Ces échanges entre fauconniers et visiteurs sont des moments privilégiés de partage de connaissance aboutissant bien souvent sur une prise de conscience par le public de la fragilité de ces espèces et du milieu naturel dans lequel ils évoluent.

Afin de réellement partager notre passion nous souhaitons donner la possibilité au visiteur de porter un des oiseaux en présentation. Un gant de fauconnier sera fourni ainsi que toutes les explications relatives à cette action. Ce porté d’oiseau sera assisté par le fauconnier et de courte durée pour ne pas nuire au confort du rapace.

L’objectif en participant à cette manifestation est de faire découvrir au public réunionnais ces oiseaux merveilleux et l’art de la fauconnerie qui reste par tradition très liée au monde de l’équitation. Par nos interventions nous souhaitons permettre à chacun des visiteurs d’apprendre et ainsi se sentir concerné par la vie de ces rapaces si important pour l’équilibre de notre écosystème, d’éduquer les enfants au respect de l’animal afin qu’une espèce telle que le papangue survive et pérennise dans son milieu naturel.